Le Baby Blues : Comment et Pourquoi ?

0

Tout le monde s’imagine qu’à la naissance de son bébé, la jeune Maman rayonne et est tout à sa joie et à son bonheur. L’accouchement est un événement particulier, et tenir enfin son bébé dans les bras aussi. Pourtant, aucune jeune Maman n’est à l’abri du Baby Blues.

Le Baby Blues, c’est pas automatique

Certaines jeunes mamans n’en ressentiront aucun symptôme, et c’est tant mieux pour elles. Pour les autres, cette petite déprime peut apparaître dans les 3 à 10 jours après l’accouchement. Le Baby blues trouve son origine entre contrecoup émotionnel et fatigue de la fin de grossesse et de l’accouchement.

Plusieurs autres facteurs physiologiques entrent également en jeu. En effet, si vous pensiez en avoir fini avec les tours joués par vos hormones à l’accouchement, et bien c’est raté. En effet, le taux d’hormones placentaires va s’effondrer après l’accouchement. Mais dans le même temps, l’ocytocine va augmenter avec la montée de lait : elle déclenche les contractions pour l’accouchement mais également l’éjection du lait. De même, la prolactine va augmenter, et c’est elle qui va favoriser la lactation.

Sur le plan physique et moral, la jeune Maman regarde parfois avec inquiétude son ventre détendu qui n’a pas encore retrouvé sa forme initiale, et ses éventuels kilos de grossesse. Il lui faudra quand même un peu de patience pour que le corps se remette en place, malgré tout ce que peuvent laisser penser les magazines. Les suites de couches ne sont pas toujours très agréables, parfois un peu douloureuses, surtout si la naissance a nécessité une césarienne ou une épisiotomie.

Ainsi, entre les bouleversements hormonaux et la fatigue et l’inconfort des premiers jours de la vie de jeune Maman, le moral peut en prendre un coup. D’autant que ce petit Bébé tant attendu demande de l’attention, et qu’il n’est pas forcément évident de savoir d’emblée comment en prendre soin. On peut donc comprendre que les premiers jours de « Maman » s’accompagnent de stress,  de doutes, ou d’inquiétudes.

Tous ces événements, qu’ils soient physiologiques, physiques, ou non, peuvent donc jouer sur le moral de la jeune Maman. Il est alors très important qu’elle en parle tout de suite à son entourage : le jeune Papa, les équipes à la maternité. Souvent, le personnel de la maternité détecte avant la jeune Maman le baby blues, et peut l’aider à passer ce cap.

Baby Blues, quand s’inquiéter ?

Le Baby blues n’est pas inquiétant. Il doit en principe disparaître spontanément au bout de quelques jours, parfois même en quelques heures. Souvent, le fait de sortir de la maternité et de rentrer enfin chez soi aide à le dissiper tranquillement. Installer Bébé dans sa chambre, finaliser les faire part de naissance, reprendre ses marques chez soi, sont autant de moyens qui aideront la jeune Maman à reprendre confiance en elle. Des méthodes comme la sophrologie, l’homéopathie et le yoga sont particulièrement indiquées pour l’accompagner pendant cette phase.

En revanche, si les symptômes persistent ou s’aggravent, il est alors vivement conseillé de consulter son médecin. Car on ne parle alors plus de baby blues, mais plutôt de dépression post-natale qui peut nécessiter une prise en charge différente.

Camille

Maman d’un petit Lou de quelques mois et d’une princesse de 3 ans, Camille est LA jeune maman du groupe est également mariée à son chéri depuis quelques années. Elle en connait un rayon sur les biberons, la recherche des prénoms ou des faire-part canons (elle aime aussi les rimes). Ah oui, dans la vie elle est graphiste :) Ayant grandi dans une famille d’artistes, très jeune ses parents l’ont laissée développer son goût pour les activités créatives. Souhaitant travailler dans ce milieu, Camille s’est inscrite dans une école d’art où elle a pu développer sa culture en graphisme et acquérir un véritable savoir-faire en illustration. Riche de son expérience acquise en agence et chez l’annonceur, elle travaille actuellement en tant que graphiste chez Carteland.com. Créative, rigoureuse et d’humeur pétillante Camille s’est spécialisée dans la papeterie des tous petits. Ses modèles empreints de douceur et de tendresse évoquent la magie de l’enfance. Alliant sa passion du graphisme et le plus beau rôle de sa vie, c’est un véritable plaisir pour Camille de vous proposer ses conseils. Conseils maternité ou pour la réalisation de vos faire-part, vous retrouvez dans ses articles de nombreuses idées originales à l’image de cette personnalité haute en couleur.

Laisser un commentaire