Faire preuve de créativité pour son extraordinaire bébé

Choisir un prénom extraordinaire pour sa fille ou son garçon n’est pas toujours chose aisée. Pourtant, il est tout à fait possible de faire appel à la créativité en piochant parmi les prénoms originaux pour son bébé.
Mode d’emploi.

prenom originauxDéfinir le « cadre culturel de référence » pour son futur garçon ou sa future fille

Il existe de très nombreux prénoms originaux pour un enfant. Pour mieux orienter leur recherche, les parents peuvent commencer par définir dans quelle catégorie ils souhaitent piocher : prénoms novateurs, anciens, composés, anglophones, à l’orthographe inhabituelle, régionaux, ethniques, littéraires, historiques, fictionnels, etc. Une fois le « cadre culturel de référence » défini, une recherche en ligne permet d’affiner les possibilités, notamment en fonction du sexe, et d’en savoir davantage sur l’origine de chacun des prénoms retenus.

Des prénoms originaux… à un moment donné

De nombreux articles sont régulièrement proposés sur les prénoms originaux du moment. Bien entendu, un prénom peu usité à un temps T ne le restera pas nécessairement ultérieurement, comme il ne l’a pas toujours été lorsqu’il s’agit de prénoms anciens. Au-delà de l’originalité, il s’agit donc de trouver un prénom qui correspond aux goûts des parents, qui symbolise ce qu’ils souhaitent transmettre à cet enfant, la personnalité ou le trait de caractère que représente pour eux ce prénom. Un prénom inhabituel peut le rester, ou au contraire devenir beaucoup plus populaire en quelques années. Il s’agit donc de le choisir avec soin, non seulement pour son originalité, mais aussi pour la beauté du prénom lui-même.

Prénoms révolutionnaires

Faire preuve d’originalité tout en inscrivant son enfant dans l’Histoire avec un grand H, c’est possible, avec les prénoms révolutionnaires. Ces derniers s’inspiraient à l’époque de grands personnages antiques (Brutus, César, etc.) ou contemporains (Rousseau, Marat, etc.), mais aussi de grands principes (Liberté, Vérité, etc.) ou même des jours et mois du calendrier républicain.

Bébé est déjà une star ! Les prénoms issus de la culture du cinéma

Le 7e art représente une riche source d’inspiration pour le prénom de bébé. Qu’il s’agisse des prénoms des grands personnages de l’histoire du cinéma ou de ceux qui la font, à savoir les acteurs et les réalisateurs, tous constituent autant d’idées et un bel hommage. De quoi proposer un prénom porteur de sens et de talent à la plus grande des stars à venir !

Prénoms des bébés des stars

Par leur statut unique, les stars donnent souvent des prénoms originaux à leurs enfants, qui ouvrent la voie aux tendances futures. Chaque année apporte son millésime de nouveautés et ses sources d’inspiration. Villes, saisons, littérature, Histoire, spiritualité : à chaque star et à chaque période ses influences, qui marquent celles à venir.

Prénoms du siècle dernier

Avec leurs sonorités rétro, les prénoms datant du siècle dernier permettent à votre bébé de se distinguer facilement des autres enfants. Ils rassemblent des dénominations typiques de la « Belle Époque » ou des « Trente Glorieuses ». Leur signification souvent originale et pittoresque rappelle les liens étroits des individus avec la vie à la campagne ou la religion.

Des prénoms pour filles marqués par le classicisme

Emblématiques d’une société restée conservatrice(http://prenoms.famili.fr/,prenoms-de-1910-les-annees-de-la-grande-guerre,2347943.asp) malgré la Grande Guerre, les prénoms pour fille du début du XXe siècle sont associés fréquemment au catholicisme. Les plus populaires correspondent à « Marie », « Madeleine », « Jeanne » et « Gabrielle ». Ils se complètent de références à l’Histoire de France (« Louise », « Solange ») ou à la Nature (« Marguerite »). Ils perdurent jusqu’aux années 1960, marquées par la féminisation accélérée de nombreux noms de baptême réputés « masculins ». Les prénoms « Michèle », « Stéphanie », « Christiane », « Antoinette », « Françoise » et « Jacqueline » deviennent très répandus.

Chez les garçons, des prénoms du siècle dernier aux fortes influences religieuses

Pour les petits garçons, les prénoms présentent tout au long du siècle dernier un fort caractère religieux. « Jean » (et ses déclinaisons régionales comme « Yann » en Bretagne) se voit largement attribué aux côtés de « Jacques », « Pierre », « Georges », « Paul » et « Marcel » (dérivé de « Marc »). Les caractéristiques de la lignée paternelle expliquent aussi la diffusion de dénominations telles « Léon » (« le fort »), « Maurice » (« à la peau mate »), « Albert » (« noble »), « Bernard » (« puissant comme l’ours ») ou « Robert » (« glorieux »).

Une évolution majeure des dénominations à l’après guerre

L’attribution plus fréquente de prénoms composés, favorisée par le remplacement de l’espace entre 2 noms de baptême par un trait d’union, constitue l’une des évolutions majeures de la seconde moitié du XXe siècle. Les dénominations comme « Anne-Marie », « Marie-Thérèse », « Jean-Paul » et « Jean-Pierre » sont typiques de cette époque.


Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Articles à lire aussi :

Un prénom porteur d’une signification, pour s’inscrire dans l’Histoire

Que dit le droit civil français pour votre choix du prénom de bébé ?

Les traditions, un autre moyen pour trouver facilement un prénom

Quel est le top des prénoms des jumeaux ces dernières années ?

Top 10 pour le choix d’un prénom pour une petite fille

Fille ou garçon ? Des prénoms bibliques pour tous les goûts !

Des prénoms slaves empreints de caractère pour garçon et fille

Prénoms du sud de l’Europe : choix ensoleillé et original